Actus et conseils KRONEN

Dans les Actus, vous trouverez des informations importantes et des astuces concernant nos solutions, l’entreprise KRONEN, les salons et événements à venir ainsi que les dernières publications.

01.11.2022 - Actualités

Produit du mois de novembre : le chou

Le chou, cultivé dans de nombreux pays, est un ingrédient sain utilisé dans les cuisines les plus diverses, qu'il soit cru, en conserve ou cuit - en Allemagne, on l’apprécie sous forme de choucroute. Grâce à sa bonne capacité de stockage et à sa longue durée de conservation, le chou mariné ou fermenté est depuis des siècles l'un des légumes les plus importants et est aujourd'hui encore cultivé et transformé par tonnes dans de nombreux pays.
Chou coupé

Parmi les variétés de choux les plus cultivées, on trouve le chou blanc, le chou rouge et le chou frisé, qui peuvent être consommés cuits à l’étouffée, râpés, cuits à la vapeur, marinés, fermentés, bouillis, rôtis ou crus. Plusieurs machines KRONEN sont capables de le transformer. De plus, des machines spécialement adaptées à la transformation des choux ont été mises au point.

La taille des choux peut varier considérablement – selon la variété, mais aussi en fonction des conditions de culture, la taille varie de quelques centaines de grammes à plusieurs kilos. La possibilité d'adapter la transformation est donc particulièrement importante sur les machines de transformation du chou. Pour l'étrognage et la coupe du chou, KRONEN propose plusieurs machines adaptables aisément aux différences de matière première grâce au changement d'outil.

La machine HGW à grilles, à diviser et à emporte-piécer comme solution de transformation à commande manuelle ou la coupeuse pneumatique PGW d'une capacité de 400 pièces par heure peuvent être utilisées pour étrogner des choux en petites quantités, jusqu'à 300 pièces par heure. L’étrogneur à chou KSB-2, spécialement conçu pour étrogner de grands volumes de choux, permet de transformer jusqu’à 600 pièces par heure. Le KSB-2 s’adapte à des tailles de produit variables grâce à différentes têtes d’étrognage et à un accessoire réducteur.

À l'étape de transformation suivante, à savoir la coupe des choux, l'épaisseur exacte de la coupe est déterminante. Pour cela, il convient d’utiliser la coupeuse à légumes KSM 100, d'une capacité jusqu'à 300 kg par heure, ainsi que les coupeuses longitudinales GS 10-2, qui ont fait leurs preuves, pour traiter jusqu'à 700 kg et la GS 20, pour les grands volumes, jusqu'à 2.250 kg par heure. La coupeuse à choux CAP68, avec une capacité jusqu'à 2.500 kg par heure, est une solution spécialisée dans la découpe du chou. Elle permet en outre de raccourcir les lanières coupées à l’aide de coupe-fils et de les amener ainsi à une longueur d'environ 50, 70 ou 100 mm conformément aux spécifications du client.

Pour obtenir un produit prêt à consommer, il est ensuite nécessaire de laver le chou coupé, par ex. dans un GEWA 2600 V PLUS pour les petits volumes ou un GEWA 5000 V PLUS à grande capacité. Souvent, le chou coupé est mélangé à d'autres produits, comme des lamelles de carottes ou des oignons. Pour cela, il convient d’utiliser le mélangeur à salade et produits d’épicerie fine K120 ou K230.

Toutes les étapes de transformation nécessaires peuvent être mises en œuvre efficacement et en tant que processus continu dans des chaînes de transformation de différentes capacités et adaptées aux exigences spécifiques des clients.